Le stress et la perte de cheveux

Devenir non-stressable: Méthode exclusive très efficace complète en
une seule séance d’une durée de trois heures.

La séance de contrôle du stress en cas de perte de cheveux est bien souvent prioritaire
Les situations que nous vivons et la manière dont nous les vivons agissent profondément en nous et impliquent parfois des bouleversements biologiques importants.
Une chute de cheveux nécessite une aide rapide. Les thérapies conventionnelles s’échelonnent souvent sur une trop longue période … Il faut gérer le stress promptement et efficacement.
La séance est individuelle, en couple ou en groupe et ne représente pas une thérapie. Il s’agit avant tout d’une méthode d’auto-analyse et d’auto contrôle.

La séance de contrôle du stress

La séance comporte plusieurs volets :

Identifier la source réelle du stress
Les différents niveaux de conscience
Les composantes de base du stress
Les mécanismes de survie
Les principes fondamentaux de l’équilibre
La relation avec soi-même et avec les autres
Les relations amoureuses : les écueils et les conflits
Les différentes formes de stress vécus
La méthode en quatre temps pour éliminer le stress de sa vie

S’harmoniser et réaliser son plein potentiel

La méthode de contrôle du stress est élaborée dans le but de s’harmoniser soi-même en toute circonstance et de contrôler efficacement ses émotions seul ou avec les autres. La méthode élimine le jugement de l’entourage et favorise une meilleure compréhension.
La méthode est efficace dans les différentes situations et éclaire le libre arbitre. La méthode restera la même tout le long de son propre cheminement de vie et le rendra harmonieux.
La séance est complète et dure un minimum de trois heures.

Le stress et la perte de cheveux

On me demande souvent pourquoi je perds mes cheveux lorsque je suis stressé alors que d’autres bien plus stressés que moi ne les perdent pas. Il faut savoir que nous naissons avec l’hérédité de nos parents qui détermine nos forces et nos faiblesses. La personne réagit au stress selon ses points faibles: exemple celui qui a de l’exéma en souffrira davantage, idem pour les autres faiblesses. Celui qui a hérité de cheveux minces rares et génétiquement faibles subit facilement un processus d’amincissement progressif et une chute de cheveux anormale.
Le stress est une réaction de survie face à une menace ou une agression physique ou psychologique perçue comme une impasse soit un évènement trop difficile à gérer. Nous avons un système nerveux composé du système nerveux sympathique et parasympathique, ils sont normalement en état d’équilibre. Sous l’effet du stress, le sympathique en mode d’hyperactivité réactionnelle informe le cerveau qui déclenche immédiatement une intense série de réactions hormonales : l’hypophyse stimule les glandes surrénales qui lancent un excès d’adrénaline, de cortisol, de 5 alpha réductase et d’hormones androgènes dans la circulation.

En réponse le parasympathique devenu alors sous-activé commande plus faiblement ce que nous ne contrôlons pas comme la digestion, la respiration, la circulation, l’élimination et le système immunitaire. Les individus stressés ont une digestion plus lente et laborieuse et en cas de stress majeurs ils perdent souvent l’appétit et ont de la difficulté à la rétablir. Parfois le stress est accompagné d’anorexie, ou de boulimie avec vomissement. La grande carence d’éléments nutritifs essentiels au renouvellement cellulaire aggrave l’amincissement des cheveux.
Les analyses de cheveu comme un rayon X en couleur dévoilent toujours parfaitement l’historique des périodes éprouvantes vécues et des empreintes significatives comme le moment, la durée et la gravité soit le niveau des altérations affectant le cuir chevelu et la structure interne des cheveux.

Des exemples d’analyses microscopiques des cheveux et les signes du stress sur le cheveu.

Les déséquilibres métaboliques engendrés par le stress perturbent le renouvellement cellulaire et le cycle de croissance des cheveux. La grande perte d’éléments nutritifs essentiels affecte l’énergie vitale et les fonctions de l’organisme de la personne concernée. li est prudent de vérifier la formule sanguine, le taux de fer, de ferritine, la TSH. Le test de bioélectronique sera recommandé au besoin

Le stress et la personnalité altérée

L’apparence a une très grande importance autant pour les hommes que pour les femmes de nos jours, il est fréquent que plusieurs personnes habituellement non-stressées le deviennent énormément dès lors qu’ils subissent une perte de cheveux. Ce nouveau stress de leur image modifiée aggrave leur chute de cheveux automatiquement, la chute de cheveu s’intensifie et le stress sous-jacent aussi.

Les jeunes aux études ou qui débutent leur carrière considère la perte de cheveux comme un handicap sérieux à leur acceptation sociale, leur confiance en soi en évolution se fragilise. La femme surtout accepte très mal une dégradation de son apparence, sa chevelure perçue comme un élément essentiel à la séduction doit demeurer le beau symbole extérieur de sa personnalité. Le suivi psychologique rassure et la confiance calme la hantise de devenir chauve. La perte de cheveu post-partum suite à la baisse d’œstrogène se rétablit généralement en trois à six mois. Les malaises de la ménopause une cause importante de stress est facile à équilibrer.

Le stress de la vie de tous les jours

Une personne généralement anxieuse sera plus lourdement affectée par les problèmes familiaux, de couple, de difficultés financières, d’isolement, de chômage, la pression au travail, l’épuisement jusqu’au burn out et l’arrêt de travail. Les divers soucis journaliers fréquents ou constants trop lourd à porter affectent sa santé et ses cheveux.

Les stress lors d’évènements éprouvants

Un choc psychologique majeur comme le décès subit d’un être cher, un divorce non souhaité mal vécu, un accident avec blessures handicapantes, une opération chirurgicale majeure, l’annonce d’une maladie dégénérative sans possibilité de traitement efficace, l’insécurité financière, une faillite, un feu avec perte totale sans assurances causent de grand stress.

Un choc grave physique ou psychologique coupe la circulation, la nutrition des cheveux, la période de croissance s’arrête le cheveu passe brusquement en fin de vie. L’effluvium télogène est un chute rapide et massive ( ces chutes de cheveux sont transitoires) en général les cheveux repoussent bien. Dès le début de la chute : L’analyse de cheveu, le bilan de santé, le programme de soins de santé personnalisé ainsi que la séance de contrôle du stress soit le Concept Santé Complet sont prioritaires.

La pelade

Le stress est toujours le facteur le plus important en cas de pelade. Chez les cas de pelade partielle en plaques ( les produits esthétiques ne sont pas du tout efficaces) un vrai service professionnel santé s’impose » Il ne faut surtout pas tarder à consulter pour éviter la progression de l’affection. Les cas graves de pelade universelle ou de pelade totalis, un processus inflammatoire auto-immun ou le système immunitaire attaque les racines et les détruit: ces cas sont généralement irréversibles.

Les cas de pelade sévère qui me consultent sont absolument incapable de supporter consciemment les émotions lors d’un stress majeur, ils l’obnubilent inconsciemment. Ils sont tous en apparence très calmes et semblent être parfaitement en contrôle. C’est le stress non-géré non-exprimé qui s’imprime intérieurement provoquant le désordre métabolique qui perturbe leur biochimie interne.

Il faut savoir qu’un stress exprimé ne causera pas vraiment une pelade universelle ou totalis, mais il y a quand même d’autres différents cas aigus soit une infection sévère parfois viralerésistant aux traitements médicaux qui peuvent détruire les racines. Ne pas confondre : le lupus, la pseudo-pelade de Broek, la geno-dermatose, la teigne décalvante, l’alopécie cicatricielle et la rradiotherapie en cas de cancer du cerveau.

Rarement mais toujours en cas de peur extrême la personne peut voir ses cheveux blanchir en une seule nuit. Suite à l’urgence de la grande dépense d’éléments nutritifs de la réaction d’adaptationde l’organisme, le sang lessive certaines composantes essentielles des cheveux: vitamines, minéraux, acides aminés et oligo-éléments.

Devenir non-stressable

À tous ceux qui souffrent de stress, ma séance de contrôle du stress exclusive d’une durée trois heures est complète et toujours fortement suggérée afin d’éviter toute récidive de chute de cheveux après le traitement et assurer la stabilité à long terme.

Ceux qui continuent à subir des périodes de tension nerveuse, des situations de stress obligées ont des repousses plus rares, plus carencées, plus faibles et plus minces.

Le stress et les pellicules

La croyance populaire souligne que le stress cause des pellicules. Depuis trente ans au service de la perte de cheveux, les analyses de cheveux comme un rayon X en couleur exclusives à ma clinique démontrent que le stress n’est pas la cause principale de ces problèmes de pellicules. Les analyses confirment de façon évidente que ces cas avaient des problèmes de cuir chevelu non résolus depuis longtemps. Chez six à huit personnes sur dix qui me consultent les follicules sont envahis d’excès de bactéries, de sébum, de cholestérol, de sécrétions grasses et de résidus de produits inadéquats. Les problèmes de cuir chevelu déjà présents auparavant sont tout simplement exacerbés par l’excès d’hormones dans le follicule que génère le stress.
Ceux qui n’avaient pas ces problèmes auparavant, l’excès d’hormones agressantes au follicule par contre leur causent souvent des rougeurs, des douleurs avec sensation de brûlure, d’inconfort, de serrement ou d’engourdissement et plus rarement de
l’insensibilité au cuir chevelu. La cortisone est très souvent prescrite, parois un anti­ inflammatoire. Mes soins naturels et un nettoyant exclusif à ma clinique soignent ces symptômes.

Si l’analyse de cheveu microscopique des cheveux ne dévoile pas de problème de cuir chevelu en profondeur mais en surface seulement les produits d’entretien inadéquats seront remplacés. Les soins capillaires sécuritaires adaptés au cuir chevelu suffisent que le cheveu soit normal, trop gras ou trop sec. Le stress passager ou répétitif doit être géré rapidement et efficacement. Le suivi au niveau émotionnel et les modifications à apporter au mode de vie sont essentiels. Le cheveu étant uniquement composé d’éléments naturels, l’approche santé globale à ma clinique a toujours assuré les meilleurs résultats jusque maintenant.

Pour en savoir plus ou pour prendre un rendez-vous, contactez Clinique Santé Capillaire Micheline Grimard à Montréal. Composez le (514) 289-9762 ou consultez la page contact.